Blog bien-être » Uncategorized » Tout savoir sur la greffe de cheveux chez les femmes

Tout savoir sur la greffe de cheveux chez les femmes

Tout savoir sur la greffe de cheveux chez les femmes

Si la calvitie touche essentiellement les hommes, les femmes aussi peuvent souffrir d’alopécie. Certaines formes sont réversibles et d’autres ne le sont pas. Dans ce cas, il est important de consulter un cabinet de chirurgie esthétique spécialisé dans la greffe de cheveux pour les femmes afin de connaitre les différentes solutions en matière de greffe de cheveux.

Qu’est-ce qui cause l’alopécie chez les femmes ?

Avant de consulter un chirurgien esthétique, il est important de connaitre l’origine de sa perte de cheveux, car toutes les formes d’alopécie ne sont pas réversibles.

Les formes d’alopécie réversibles

La chute de cheveux peut d’abord être due à un trouble de l’alimentation ou à des carences en vitamines. Il peut également s’agir de ce que l’on appelle en médecine un Effluvium Télogène. Dans cette catégorie entrent les pertes de cheveux liées à la saisonnalité. En effet, beaucoup de femmes perdent des cheveux à l’automne ou au printemps, mais il ne s’agit pas d’une alopécie cicatricielle qui cause la mort du bulbe. Celles liées à un épisode hormonal entrent aussi dans cette catégorie comme la perte de cheveux durant la grossesse ou après un accouchement. L’Effluvium Télogène peut également être réactionnel consécutivement à un stress, à un traumatisme ou à une intervention chirurgicale.

Les formes d’alopécie irréversibles

Les alopécies de type androgéniques, c’est-à-dire héréditaires et les alopécies cicatricielles ne sont pas réversibles. Il en va de même pour les chutes de cheveux provoquées par des maladies auto-immunes ou par des maladies hormonales (hypothyroïdie). Dans ce cas, le recours à la greffe devient une solution à envisager, car les femmes peuvent aussi bénéficier d’une greffe de cheveux. Certains traitements de cheveux et de mode de coiffure vont aussi avoir une incidence sur la densité capillaire. 

A lire aussi  Dégradé homme : les différents styles de dégradés pour homme

Comment se déroule une greffe de cheveux pour les femmes ?

Lors de la première consultation, le chirurgien esthétique va examiner votre chevelure de manière à déterminer quelles sont les zones à traiter. En fonction des zones touchées, de la densité capillaire de la patiente et du type de cheveux, le praticien va adapter la technique de greffe et les instruments utilisés. Par exemple, on n’utilise pas le même stylo pour implanter un follicule de cheveux raide et un cheveu frisé ou crépu. 

Il existe deux techniques de greffe. Il s’agit à chaque fois d’autogreffes, c’est-à-dire qu’on utilise les cheveux de la patiente. Ces derniers seront prélevés sur les zones les plus denses et seront réimplantés sur les zones les plus dégarnies. D’abord, le chirurgien peut opter pour la greffe follicule par follicule. Ensuite, il peut opter pour le prélèvement de bandelettes de peau avec plusieurs follicules qu’il réimplantera sur les zones les plus dégarnies. 

Parfaitement indolores, les greffes de cheveux ont un excellent taux de réussite. Dans un premier temps, les follicules implantés vont former une croûte cicatricielle puis ils vont tomber. Ce n’est que quelques semaines plus tard que les cheveux vont se mettre à repousser.

Aujourd’hui, il est important de faire appel à un chirurgien qualifié. Derrière certains tarifs attractifs du tourisme esthétique se cache parfois un manque de professionnalisme, un manque d’expérience, voire des pratiques douteuses.

About Author