Nature & Spagyrie

Votre guide beauté & bien etre

Accueil » Bien être » Régime Montignac : tout ce qu’il faut savoir

Régime Montignac : tout ce qu’il faut savoir

régime montignac

Pour garder une bonne santé physique et vous sentir à l’aise dans votre peau, vous avez parfois besoin de perdre un peu de poids. Pour y arriver, vous devez non seulement contrôler votre alimentation, mais aussi veiller à ce que les produits que vous consommez produisent l’effet escompté.

Dans ce sens, la méthode Montignac créée par Michel Montignac joue un rôle efficace. Vous voulez connaitre en quoi elle consiste, quel est son principe, les avantages et inconvénients qu’elle comporte, cet article vous donne l’essentiel à savoir.

En quoi consiste la méthode Montignac ?

Le régime Montignac est en effet une diète amaigrissante. Comme la plupart des régimes, cette méthode repose sur diverses caractéristiques.

Elle est hypocalorique, hyperlipidique c’est-à-dire qu’elle fait en sorte que plus de 40 % des apports journaliers soient lipidique contre 35 % conseillé. Le régime Montignac est aussi une méthode dissociée, car elle déconseille l’association du glucide et du lipide au cours d’un même repas. Comme régime amaigrissant, elle se fait en deux phases à savoir :

  • La première phase dénommée phase active est la phase de perte de poids. Pendant cette étape, vous ne devez consommer que les produits d’indice glycémique inférieur à 50. Ce régime consiste donc en des fruits et des légumes frais.
  • La deuxième phase qui est appelée phase de stabilisation contient un apprentissage afin de réintégrer des aliments à indice glycémique plus élevé. Cette étape vous permet de stabiliser votre poids en adoptant totalement des habitudes alimentaires adéquates.

Le principe de la méthode Montignac

Ce régime favorise essentiellement une perte de poids efficace et durable. Par conséquent, elle réduit les facteurs d’exposition cardiovasculaires et vous préserve du diabète. De façon plus concrète, elle recommande d’une part, un repas protido-lipidique, lorsque l’indice glycémique de l’aliment qui l’accompagne demeure inférieur à 35.

A lire aussi  Régime sans lactose : tout ce qu'il faut savoir

D’autre part, elle conseille un repas glucido-protidique accompagné d’un glucide à index glycémique entre 35 et 50 et des protides comme de la viande maigre ou bien du poisson maigre.

Les avantages du régime Montignac

Cette méthode favorise efficacement une perte de poids. Elle encourage aussi à consommer du bio en cuisinant des aliments frais, non transformés. Par ailleurs, elle réduit voir supprime totalement l’habitude à grignoter fréquemment des chips, biscuits ou à boire de bière ou du soda même lorsqu’on n’a pas faim ou soif.

régime montignac bienfaits

L’un de ces avantages réside aussi dans levée de restriction sur la quantité des produits autorisés. Elle n’exige pas non plus de peser rigoureusement les aliments ou bien de compter les calories.

Les inconvénients du régime Montignac

La méthode Montignac peut comporter quelques inconvénients, dont la limitation de la diversité alimentaire, surtout au cours de la première phase qui est longue. Conséquemment, elle limite aussi l’apport en fibre ce qui peut provoquer une reprise de poids dès que le régime est arrêté.

D’autre part, scientifiquement parlant, les interdictions d’associations semblent infondées. Le régime Montignac ne priorise pas non plus la pratique fréquente d’exercice pratique. Enfin, ce régime croit que l’imposition d’une contrainte alimentaire pourrait résoudre les problèmes de surpoids.

1 thought on “Régime Montignac : tout ce qu’il faut savoir

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *