se faire prescrire du cbd
CBD

Comment se faire prescrire du CBD ?

En France comme dans plusieurs autres pays d’Europe, le CBD est désormais légal et réglementé. Il peut servir pour un usage médical. Pour usage médical, le cannabis thérapeutique devra être délivré uniquement sur ordonnance et vendu dans les pharmacies. Il faut toutefois noter que cette ordonnance n’est pas délivrée dans tous les hôpitaux ni par tous les médecins. Par ailleurs, prescrire du CBD se fait uniquement dans le cas de certaines pathologies. Au regard de toute cette réglementation, comment s’y prendre pour se faire prescrire du CBD ?

Le CBD médical, qu’est-ce que c’est ?

Le cannabis ou du moins ce qui est appelé ainsi de façon triviale fait référence à une plante du nom de cannabis sativa. La plante de chanvre indien est constituée de plusieurs cannabinoïdes, dont le cannabidiol ou CBD. Ce dernier est une molécule organique qui a été extraite du plant de chanvre.

Cette molécule se retrouve dans une quantité importante dans les plants de marijuana. Une fois extraite de la plante, elle se décline sous forme de cristaux. Elle peut aussi être extraite sous la forme d’huile essentielle. Sous cette forme, son incorporation à une autre solution devient très simple.

Le CBD est devenu très populaire grâce à la vulgarisation de la cigarette électronique. Elle est utilisée dans la vape en tant qu’e-liquide.

Une différence avec le THC

Nonobstant le fait que le CBD vient de la plante de cannabis comme le THC, ils ne sont pas similaires. En effet, le THC est psychoactif. Dans le cannabis, c’est la molécule responsable des effets psychotropes. Contrairement au THC, le CBD n’a pas les effets d’un stupéfiant. Il est plutôt antidépresseur, décontractant et anti-inflammatoire.

A lire aussi  Comment choisir un CBD de qualité ?

Le CBD permet alors de profiter des avantages du chanvre sans avoir à planer. Son utilisation est sans effet secondaire. Il est donc utilisé dans divers secteurs tels la cosmétologie ou la médecine.

Le CBD en tant que prescription médicale

Le CBD médical ou cannabis à usage thérapeutique répond à des exigences pharmaceutiques. Sa prescription est faite par des médecins et il est vendu en pharmacie. Il est question de produits avec des niveaux de preuve convenables.  

Le cannabis médical n’est pas composé uniquement de substances isolées. Il s’agit plutôt d’une association de différentes molécules à intérêt thérapeutique. La composition de ce cannabis à usage médical est maîtrisée ainsi que le mode d’administration et sa posologie. Les risques sont ainsi maîtrisés.

En France, l’Agence nationale de sécurité du médicament juge pertinent l’usage médical du cannabis pour certains cas cliniques. Il est alors utilisé dans le cas où les thérapeutiques disponibles ne seraient pas tolérées ou plus suffisant pour soulager.

Le cannabis thérapeutique peut ainsi être utilisé pour les douleurs neuropathiques si celles-ci sont réfractaires aux traitements standards. Le CBD utilisé à des fins thérapeutiques est aussi utile pour le traitement de certaines formes sévères d’épilepsie.

Certains symptômes liés au cancer sont aussi traités avec le cannabis médical. La sclérose en plaques ou toutes autres pathologies liées au système nerveux central peuvent aussi être soulagées avec ce produit naturel.

L’usage du cannabis n’est pas en tant que traitement principal pour les pathologies ci-dessus citées. Il ne remplace pas les traitements standards, mais il vient en complément. Les traitements à base de CBD ont pour but d’apporter une amélioration de la qualité de vie du patient. Ils permettent aussi de garantir une meilleure prise en charge de ce dernier.

A lire aussi  Quel CBD choisir pour maigrir ?

Les contre-indications

L’utilisation thérapeutique du cannabis n’est pas conseillée aux personnes qui ont un terrain cardiovasculaire à risque. Les personnes ayant subi par le passé des troubles cérébro-vasculaires doivent aussi éviter le CBD médical. Il ne peut non plus être utilisé par les patients atteints de troubles psychotiques comme la schizophrénie. Il n’est pas non plus recommandé pour les troubles sévères d’anxiété.

Pour ceux qui souffrent d’une sévère insuffisance hépatique, le cannabis thérapeutique est contre-indiqué. C’est pareil pour les malades d’insuffisance rénale sévère ou pour les personnes atteintes de biologie prédictive. La femme enceinte et celle qui allaite doivent également éviter le CBD médical.

Comment se fait la prescription du CBD ?

Le CBD peut uniquement être prescrit par des médecins volontaires qui exercent dans des structures de référence volontaires. Avant d’être autorisés à prescrire du CBD, les médecins doivent absolument suivre une formation en la matière. Cette formation se fait en e-learning.

C’est seulement en cas de validation des notions apprises que les médecins pourront prescrire le CBD. La formation se fait pendant une durée de 2 h 30. Elle a été mise sur pied par l’ANSM avec des enseignants, des cliniciens et un comité d’experts.

Pour prescrire du cannabis à des fins médicales ou les dérivés du cannabis, le médecin utilise une ordonnance sécurisée. Ce type d’ordonnance est stocké et gardé sous clef dans des coffres selon ce que prévoit la loi.

Sous quelle forme est prescrit le CBD ?

Pour le CBD à usage médicinal, la voie d’administration fumée est exclue par l’ANSM. La prescription ne peut être que sous forme de sommités fleuries de cannabis à consommer par inhalation. Elle peut aussi prendre la forme d’huiles à administrer par voie orale. Les doses peuvent être différentes selon le traitement et en fonction du taux de CBD présent.

A lire aussi  Où acheter du CBD en France ?

Différence entre le CBD à usage récréatif et le CBD médical

Le Cannabidiol pur n’est pas un médicament. Dans ce cas, il n’est donc pas prescrit par un médecin. Sous cette forme, il peut être utilisé à des fins récréatives. Toutefois quand il entre dans la composition d’un médicament comme le sativex, il est associé à d’autres molécules.

Ces autres molécules peuvent être du THC ou tout autre cannabinoïde. Le CBD utilisé en tant que principe actif d’un médicament doit obligatoirement être prescrit par un médecin.

Associé au THC ou à d’autres molécules, l’utilisation du CBD peut avoir des effets secondaires. C’est pour cette raison qu’il n’est pas recommandé pour tous. Ses effets secondaires peuvent aller de la simple somnolence aux crises d’angoisses ou même aux états paranoïaques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *