A propos

ElisabethPharmacienne de formation, je me suis beaucoup intéressée aux médecines naturelles après avoir eu trois enfants qui, comme beaucoup d’autres à l’heure actuelle, étaient souvent malades : ça commençait avec les problèmes de dentition qui débouchaient sur une otite, ou une diarrhée… Par la suite, mes enfants ramenaient régulièrement de l’école tous les microbes de saison.

La réponse de la médecine officielle ne me satisfaisait pas : on me disait que c’était normal et que les antibiotiques étaient là pour régler le problème. Je me suis donc tournée vers l’homéopathie dont le concept « renforcer le terrain » me paraissait plus pertinent, selon le vieil adage « Mieux vaut prévenir que guérir ».

Par la suite, j’ai suivi des cours d’homéopathie et obtenu en 1995 un Diplôme d’Homéopathie délivré pas la Société Suisse d’Homéopathie et de Biothérapie. Ces connaissances m’ont permis au fil du temps de développer le secteur homéopathie dans les pharmacies où j’ai travaillé.

Je me suis également passionnée pour les huiles essentielles et j’ai obtenu en 1999 un Certificat d’Aromathérapie, délivré par l’Institute of Aromatherapy Ràmashânti.

Depuis 1994, je travaille à temps partiel comme pharmacienne dans une officine possédant un laboratoire de préparations homéopathiques et autres remèdes naturels. J’y supervise le travail de deux laborantines tout en donnant la majeure partie des conseils de médecine naturelle aux clients de la pharmacie.

En 1997, j’ai commencé à m’intéresser à la Spagyrie, suivant régulièrement des formations, puis préparant les documents de cours pour divers séminaires. Enfin, depuis 2007 j’anime des séminaires sur la Spagyrie en Suisse et à l’étranger.

Parallèlement à mon activité de pharmacienne, j’ai préparé et obtenu en 2005 le Diplôme de Heilpraktiker UEHP de l’IFH (Akademie für Naturheilkunde à Saarbrücken), ce qui m’a permis d’exercer mon activité de naturopathe.

J’ai pu observer d’excellents résultats, notamment en ce qui concerne les maladies chroniques, les troubles fonctionnels, les syndromes médicalement inexpliqués, où on détecte la somatisation d’un vécu conflictuel, ou encore dévalorisant la personnalité profonde du patient.

Si vous êtes à la recherche d’un thérapeute en médecine naturelle ou si vous souhaitez adjoindre à vos médicaments allopathiques un traitement palliant ses effets secondaires ou un traitement de fond, je me ferais un plaisir de vous recevoir et de vous convaincre que les possibilités qu’offrent les médecines alternatives sont très étendues et qu’un traitement sur mesure peut-être élaboré pour chaque cas individuel.